Projets



Les conséquences hydrologiques de la reconstitution de la végétation sur les versants du Baviaanskloof

Projet

Les conséquences hydrologiques de la reconstitution de la végétation sur les versants du Baviaanskloof, Afrique du Sud

Mené par

Marjan Sommeijer

Pays

Afrique du Sud

Contexte de l'étude

En 2010, Marjan Sommeijer s'est rendue au site patrimonial de Baviaanskloof, en Afrique du Sud, afin d'y mener des recherches dans le cadre de son stage d'aspirante bachelière en gestion internationale des sols et des ressources en eau (Internationaal Land- en Waterbeheer) à l'Université de Wageningen.

En raison de l'agriculture, Baviaanskloof est devenu une région extrêmement sèche et s'est fortement dégradée. En conséquence, la faible quantité d'eau de pluie qui y tombe est insuffisamment retenue par le sol, ce qui conduit à une érosion sérieuse de ce dernier. Pour empêcher ce phénomène, on a décidé de (re)planter des « Spekbomen » (en français : Pourpiers en arbre, Pourpiers d'Afrique, Arbres de Jade ou Buissons aux éléphants - n.d.tr.). Cet arbre est originaire de la région et n'a besoin que de peu d'eau. On a prévu de recourir aux « Spekbomen » pour retenir plus efficacement et plus longtemps les sols et principalement les eaux souterraines. Or, ce système est très coûteux. Il était donc fondamental de d'abord mener des recherches et de mesurer l'effet réel de la (re)plantation des Spekbomen.

En quoi Eijkelkamp Soil & Water a-t-il fait la différence ?

Pour mesurer les conséquences de cette (re)plantation, Marjan a utilisé le simulateur de pluie d'Eijkelkamp Soil & Water. « Il s'agit d'un récipient d'un demi-mètre carré pouvant contenir deux litres d'eau. J'ai placé alternativement ce récipient au-dessus d'une parcelle de terrain avec et sans arbres. L'eau s'est écoulée du simulateur de pluie vers le sol sous forme de gouttes. J'ai récupéré l'eau qui n'était pas absorbée par le sol dans le récipient, ce qui m'a permis de déterminer la quantité d'eau absorbée. »

Marjan est extrêmement enthousiaste vis-à-vis du simulateur de pluie d'Eijkelkamp Soil & Water : « Le simulateur de pluie est un très bel instrument, avec lequel il est possible de démontrer, relativement simplement, les effets de la végétation sur l'interception et l'infiltration des eaux de pluie. »

Résultats des recherches

Les recherches ont révélé que la (re)plantation de Spekbomen avait un impact réel sur la rétention d'eau. En effet, à certains endroits, la rétention d'eau s'est avérée quatre-vingt pour cent plus efficace que sur un sol sans végétation. En outre, les recherches ont contribué à sensibiliser les petits agriculteurs au problème, parce qu'il s'agit justement d'une méthode de recherche facile à appliquer et visible.

Discutez de votre projet avec Eijkelkamp Soil & Water

Curieux de savoir ce que nous pouvons faire pour votre projet d'eau ou sol?
Remplissez le formulaire ci-dessous pour un rendez-vous.


* This field is required

Pour faciliter votre visite sur notre site internet, nous utilisons des cookies pour vous montrer du publicité pertinente. Si vous continuez votre visite, nous supposons que vous acceptez les cookies de eijkelkamp.com

OK