Des nouvelles


Royal Eijkelkamp aide à gérer la problématique des nappes phréatiques au Sri Lanka

Royal Eijkelkamp a obtenu un projet quinquennal de plusieurs millions au Sri Lanka. Sur l’ordre du ministère sri-lankais de la Gestion de l’irrigation et des ressources hydrauliques, Royal Eijkelkamp commence à réaliser ce mois-ci un réseau de contrôle des nappes phréatiques dans différentes régions de ce pays sud-asiatique.

« À l’instar de très nombreux autres pays, le Sri Lanka est également en proie à plusieurs problèmes liés aux nappes phréatiques », explique la gestionnaire de projet senior Elsa Mulder-van Heijst. « Les nappes deviennent de plus en plus rares, la demande en eau augmente en raison de la croissance démographique et la grande variété d’utilisateurs entraîne des fluctuations de niveau, de qualité et de composition des eaux souterraines. »

Le réseau de contrôle des nappes qui va être réalisé, constitué de 150 emplacements de mesure, permettra aux décideurs du ministère de disposer dans un avenir proche de données fiables, précises et en temps utile. Les problématiques liées aux nappes phréatiques pourront être contrôlées et gérées sur la base de ces données.

Les directeurs Huug Eijkelkamp, Frank Tillmann et les commissaires Fons Eijkelkamp et Joop Hylkema sont fiers d’avoir obtenu cette mission. « Ce projet est un exemple pratique des solutions clé en main proposées par Royal Eijkelkamp. Outre le matériel, nous nous chargeons de l’ensemble des activités liées au projet, comme la recherche, la conception, le développement, la structuration financière, la planification, la gestion, l’exécution et la formation, jusqu’à la réception fonctionnelle de l’ensemble. »

Le réseau de contrôle des nappes phréatiques est installé dans trois bassins et est contrôlé depuis la capitale, Colombo. Afin de déterminer les emplacements de mesure et les profils hydrogéologiques, Royal Eijkelkamp commencera par une analyse détaillée sur le terrain dans les trois bassins. Dès que les emplacements auront été déterminés, Royal Eijkelkamp procédera à tous les travaux de forage à l’aide de foreuses soniques. L’installation des capteurs, le transport et la validation des données suivront. Un espace de contrôle est installé dans le centre de gestion des données de la direction des ressources hydrauliques à Colombo. Toutes les données arriveront dans ce centre, y seront contrôlées et gérées. L’ensemble des activités du projet est soutenu aussi bien depuis les Pays-Bas que depuis le Sri Lanka à l’aide de la gestion de projet ainsi que d’une formation exhaustive et polyvalente.

Pour faciliter votre visite sur notre site internet, nous utilisons des cookies pour vous montrer du publicité pertinente. Si vous continuez votre visite, nous supposons que vous acceptez les cookies de eijkelkamp.com

OK