Envoi du matériel nécessaire pour le projet de contrôle des nappes phréatiques réalisé au Sri Lanka

Le vendredi 8 février, deux foreuses soniques LargeRotoSonic FS250, deux citernes à eau et deux camions de service, tous montés sur des camions 4x4 Mercedes Benz, sont partis à destination du Sri Lanka. Cette impressionnante quantité de véhicules et de matériel est destinée au projet quinquennal de plusieurs millions de dollars que Royal Eijkelkamp est en train de réaliser depuis le mois de mars de l'année dernière, sur l’ordre du ministère sri-lankais de la Gestion de l'Irrigation et des Ressources hydrauliques. Selon toute attente, le matériel devrait arriver vers la mi-mars au Sri Lanka.

Au cours de ces derniers mois, tout le matériel a été préparé chez Royal Eijkelkamp, à Giesbeek, en vue de son utilisation. Deux camions ont été équipés de foreuses convenant à divers types de techniques de forage, y compris le forage sonique. Ces foreuses seront utilisées plus tard cette année lors du forage de piézomètres au Sri Lanka, dans lesquels des capteurs de nappes phréatiques seront installés.

Des citernes d’eau de 8 000 litres ont été montées sur deux camions. Celles-ci assurent la présence d'une quantité suffisante d'eau pendant le forage. Les deux derniers camions contiennent des compresseurs et un espace de chargement supplémentaire pour le matériel (de forage). Sur les deux remorques se trouvent des unités de recyclage et de mélange qui séparent les constituants grossiers et secs du fluide de forage. Outre ces véhicules, une trentaine de conteneurs remplis d'équipements connexes sont également envoyés en direction du Sri Lanka, tous destinés à la réalisation du réseau de contrôle des nappes phréatiques.

Le réseau de contrôle des nappes qui va être réalisé, constitué de 150 emplacements de mesure, permettra aux décideurs du ministère de disposer, dans un avenir proche, de données fiables, précises et en temps utile. Les problématiques liées aux nappes phréatiques pourront être contrôlées et gérées sur la base de ces données.

Préalablement au transport, une délégation du ministère sri-lankais de la Gestion de l'Irrigation et des Ressources hydrauliques s'est rendue chez Royal Eijkelkamp afin de voir, inspecter et tester tout le matériel. « Les inspections et les essais se sont parfaitement déroulés. Nous pouvons donc tout transporter à destination du Sri Lanka », explique Elsa Mulder-van Heijst, chef de projet.

Pour faciliter votre visite sur notre site internet, nous utilisons des cookies pour vous montrer du publicité pertinente. Si vous continuez votre visite, nous supposons que vous acceptez les cookies de eijkelkamp.com

OK